Niels JERNE – Prix Nobel

22 Fév 2016 by

Né le 23 décembre 1911 à Londres de parents Danois, Niels Kaj JERNE (1911-1994) fait des études de physique à Leiden, aux Pays-Bas, puis des études de médecine à Copenhague où il présente sa thèse de doctorat en 1951.

De 1943 à 1956 il travaille au Danish National Serum Institute à Copenhague où il commence à formuler sa théorie sur la formation des anti-corps.
Cette théorie lui donne une reconnaissance mondiale ce qui lui permet d’intégrer le Word Health Organisation à Genève où il œuvre durant 6 ans.

En 1962, il s’installe aux États-Unis à l’Université de Pittsburgh où il est nommé professeur de microbiologie et en obtient la chaire.

En 1966 il revient en Europe, comme Directeur de l’Institut Paul Ehrlich à Frankfort jusqu’en 1969.

Niels Jerne

Niels Kaj JERNE est alors nommé directeur de l’Institut d’Immunologie à Bâle jusqu’en 1980, où il consolide sa théorie de l’immunité.

De 1980 à 1981, il devient professeur à l’Institut Pasteur à Paris puis s’installe discrètement au Château de Bellevue à Castillon du Gard.

En 1984, il obtient le prix Nobel de médecine (partagé avec Georges J.F. KOHLER et César MILSTEIN) pour ses travaux sur la production, la synthèse et la régulation des anti-corps.

Il meurt le 07 Octobre 1994 à l’age de 82 ans.

Niels Kaj JERNE fut membre de l’académie Royale Danoise des Sciences et des Lettres.

Il est enterré au cimetière de Castillon du Gard.

 

Tombe de Niels JERNE       Jerne4

 

Son caveau ne comporte ni date ni titre, mais son deuxième prénom a été transformé en « Kay » au lieu de « Kaj ».

Sources :

Related Posts

Tags

Share This

468 ad